Comment ouvrir une cave à vin ?

ouvrir une cave à vin1

L’ouverture d’une cave à vin est une idée des plus attrayantes, surtout pour ceux qui cherchent à se reconvertir. Avant de se lancer, il convient tout de même d’avoir un bon business plan et de faire une étude de marché. Voici d’ailleurs quelques conseils à retenir pour ceux qui souhaitent investir dans une cave à vin.

Faire une étude de marché

L’ouverture d’une cave à vin est soumise aux mêmes règles que pour la création d’entreprise. Il faut commencer par faire une étude de marché afin de connaitre les attentes des consommateurs et de bien choisir les produits à proposer afin d’attirer le plus de clients possible. Cette première étape permet également d’établir le meilleur business plan à adopter pour concurrencer efficacement les autres cavistes et les épiceries fines dans un premier temps, puis les autres distributeurs tels que les grandes surfaces et les boutiques en ligne. Pour ce faire, il est important de mettre en place une stratégie marketing adéquate.

Bien se positionner sur le secteur du vin

ouvrir une cave à vinLa première chose à savoir, c’est que les Français sont de grands amateurs de vin. Ils boivent actuellement en moyenne 50 à 60 litres de vin par an, ce qui est assez conséquent. Produit désormais élitiste, le vin séduit aussi bien les jeunes que les plus âgés et au su de ces statistiques, on peut dire que c’est le bon moment pour se lancer dans l’ouverture d’une cave à vin. L’objectif est de répondre aux demandes de plus en plus exigeantes de la clientèle qui recherche de nouvelles cuvées en plus des vins de qualité réputés.

Choisir la bonne formule administrative

Il existe différentes manières de se lancer dans la gestion d’une cave à vin et le statut d’indépendant est le plus répandu. Il s’obtient à la suite du rachat d’un fonds de commerce et permet d’exercer en tant que caviste en nom propre. La franchise est également une option intéressante dans la mesure où il suffit de reverser un pourcentage du volume dégagé en chiffre d’affaires à l’établissement mère. Pour ceux qui choisissent le statut de vendeur à domicile (VDI), il faudra penser à la création d’offres variées pour pouvoir les présenter lors de la tournée tandis que la gérance permet de ne pas s’inquiéter de la recherche de local et du bail, car elle consiste à gérer une cave à vin préexistante.

Bien gérer la gestion de son activité

Il est important de s’intéresser aux questions de gestion pour s’assurer un rendement optimal de l’activité. Il faudra notamment pouvoir gérer son stock de produits et étoffer ses rayons avec différents types de vins afin de satisfaire le maximum de clients. Il faudra bien évidemment privilégier les vins à conserver dans la cave aux vins prêts à boire. Enfin, la commande devra se faire au fur et à mesure pour éviter de se retrouver avec un stock qui ne sera pas facile à écouler en un temps court et de repenser son système de gestion de factures en optant pour la gestion électronique de documents, notamment pour le vidéocodage.

Rédigé par
Plus d'articles de Vins Et Terroirs

Les grands crus du Rhône, à découvrir et à redécouvrir!

Les vins de l’AOC Cotes du Rhône, sont carrément des légendes parmi...
Lire la suite