Se former dans le domaine de l’hôtellerie-restauration : ce qu’il faut savoir

Le monde de l’hôtellerie-restauration vous passionne ? Eh bien, vous avez raison car c’est un secteur qui offre de nombreuses perspectives d’avenir. C’est d’ailleurs l’un des rares domaines qui ne connaît pas la crise. Souvent, l’offre excède même la demande, donc vous êtes assuré de trouver un emploi si vous décidez de suivre une formation en hôtellerie.

Pourquoi se former ?

Travailler dans l’hôtellerie, c’est avant tout faire partie d’une grande famille. Les métiers exercés dans ce secteur sont tellement nombreux que vous allez vous intégrer dans une bonne ambiance de travail, avec d’autres passionnés tels que vous. Ensemble, vous formerez une équipe de choc qui n’aura qu’un unique but : la satisfaction client.

Par ailleurs, comme énoncé plus haut, l’industrie hôtelière est toujours en recherche constante de nouvelles têtes pour étoffer ses équipes. D’ailleurs, vous constaterez qu’un hôtel-restaurant propose souvent des contrats d’extra aux jeunes, car leurs employés ne suffisent pas toujours pour assurer leurs services lors d’événements particuliers.

De plus, les opportunités de promotion sont nombreuses. C’est une tactique des grands groupes pour conserver leur personnel. Comme les formations diplômantes privilégient la pratique, les élèves acquièrent toutes les compétences professionnelles requises dans le milieu à l’issue de celles-ci. Autant hommes que femmes peuvent bénéficier de ces opportunités de croissance rapidement.

Enfin, après avoir suivi une formation professionnelle complète, les étudiants auront la possibilité de travailler à leur compte. En même temps que leurs études s’achèvent, leurs expériences seront aussi nombreuses, car les stages de formation occupent une grande partie de celle-ci. D’ailleurs, pour aider les jeunes diplômés à concrétiser leur projet, certains établissements leur font bénéficier d’un incubateur.

Les formations possibles

La plupart des jeunes préfèrent opter pour les formations axées sur la professionnalisation puisqu’elles sont nombreuses et plus rapides. Pour les apprentis qui souhaitent démarrer leur carrière au plus vite, elles sont idéales. On compte près de 20 diplômes en hôtellerie-restauration : le CAP restaurant, le CAP services hôteliers, le CAP cuisine, le CAP agent polyvalent de restauration, le CAP services en café-brasserie… Après l’obtention de ce diplôme, vous pourrez poursuivre vos études jusqu’au BAC professionnel.

Pour aller plus loin, les étudiants choisissent le BTS hôtellerie-restauration, qui dispense des connaissances en gestion et management. Deux options s’offrent à vous : le BTS mercatique ou art culinaire ou le BTS responsable d’hébergement. Dans les deux cas, cette formation vous permettra d’accroître votre qualification professionnelle, ce qui vous garantit d’accéder à des métiers de l’hôtellerie plus importants.

Enfin, si vous voulez maîtriser le secteur du tourisme hôtellerie, vous pouvez poursuivre jusqu’en BAC+3 ou Bac+5. Il existe de nombreux établissements qui proposent des formations de haut niveau et qui vous ouvriront les portes à l’international.

Choisir un organisme de formation en hôtellerie-restauration

Il est important de choisir un organisme qui délivre des certifications reconnues dans le secteur de l’hôtellerie, à l’instar de http://butler-academy.com qui propose des formations de qualité. Vous pouvez intégrer une école d’hôtellerie ou une école de cuisine, selon le métier que vous souhaitez exercer. Généralement, il est possible de suivre les cours en formation initiale ou en formation continue.

Sinon, vous pouvez intégrer une école ou un lycée technologique ou encore un lycée hôtelier et professionnel. Il existe également des CFA ou Centre de Formation d’Apprentis. Dans tous les cas, vous serez en possession d’un diplôme d’État à la fin de vos études. En revanche, le programme varie selon le cursus.

Les qualités requises

Les professionnels de l’hôtellerie doivent posséder certaines qualités personnelles pour mener à bien leur mission. Parmi elles, on peut citer le sens de la communication et du relationnel, l’autonomie, une bonne condition physique et le respect de la discipline. En effet, comme votre principale mission consiste à guider et à servir les clients, vous devez aimer le contact humain et être prêt à satisfaire leurs moindres désirs. Il faut aussi être passionné par le milieu.

Rédigé par
Plus d'articles de Vins Et Terroirs

Présentation du Château Haut Marbuzet

Parmi les biens que laisse Sylvestre Fatin en héritage à ses filles,...
Lire la suite