Comment reconnaitre un vin AOC ?

reconnaitre-vin-aoc-1024x320

Il n’est pas toujours facile de reconnaitre un vin AOC, surtout quand on ne s’y connait pas. Désormais, grâce à quelques astuces simples, vous pouvez vous en sortir haut la main !

Tous les vins ne se valent pas, c’est un fait. Si vous êtes en quête d’une bonne bouteille pour une occasion particulière, optez donc pour un vin AOC. En effet, cette notion d’Appellation d’Origine Contrôlée, est fortement en relation avec de nombreux paramètres. Il s’agit en premier du terroir, qui peut se rapporter à une région, une commune, et quelques fois, à un cru particulier. Vient ensuite l’encépagement, auquel se rapporte chaque production. On y retrouve même des cépages nobles. L’AOC fait également intervenir le travail de l’homme, à travers les processus de vinification ou d’élevage.

Certaines mentions, vous permettront de reconnaitre une bonne bouteille.

Identifiez un vin AOC comme un professionnel : mentions obligatoires

Que ce soit dans les grandes surfaces ou dans un restaurant, il existe de nombreuses astuces pour reconnaitre un vin AOC tel un Condrieu ou une Côte-Rôtie par exemple. Ainsi, qu’ils soient des vins blancs ou rouges, vous devez faire attention aux différentes mentions obligatoires qui y figurent. Ce sont donc :

  • Le nom de l’Appellation d’Origine du vin
  • La mention ‘’Appellation d’Origine Contrôlée’’ : elle encadre le plus souvent, le nom de l’appellation. Le Champagne est une exception, car il n’est en effet pas tenu de porter cette mention sur son étiquette.
  • Le nom et l’adresse de l’embouteilleur : c’est une information qui permet d’avoir une traçabilité du vin AOC. En effet, l’embouteilleur est considéré comme le responsable légal du vin.
  • Le volume de la bouteille : qui peut être en litre, en centilitres ou en millilitres.
  • Le degré alcoolique : il est généralement exprimé en % du volume (% vol.)

Ce ne sont pourtant pas les seules mentions, qui vous permettront d’identifier un vin AOC.

Les autres mentions

En dehors des mentions obligatoires qui doivent figurer sur les crus, il existe également d’autres mentions facultatives pour reconnaitre un Condrieu ou une Côte-Rôtie. Il s’agit par exemple de la marque commerciale ou du nom de l’exploitation. Par ailleurs, le propriétaire peut s’il le souhaite, y faire figurer son adresse. Cette disposition peut se révéler assez utile pour le contacter. Bien que cela soit facultatif, la bouteille peut également porter la mention ‘’Mis en bouteilles à la propriété’’ :

  • Au domaine
  • Au château
  • Dans la région de production

Cependant, on n’autorise ces différentes mentions, que si la mise en bouteille est faite sur le lieu de récolte ou de vinification des raisins. Dans une certaine mesure, l’autorisation est également valable si le lieu en question est dans les environs immédiats. En plus de toutes ces mentions facultatives, il peut également y avoir sur la bouteille :

  • La marque d’élaboration et de conservation (par exemple, élevé en fût de chêne)
  • Des conseils sur la consommation
  • Le millésime, qui est une mention proscrite pour les Vins de Table
  • En ce qui concerne un Champagne, il doit être obligatoirement mentionné le type de vin (brut, demi-sec, doux, etc.)
  • Quand un nom de cépage est mentionné sur l’étiquette d’un vin, cela veut dire que le vin en est tiré à 100%. Ainsi la mention ‘’Product of France’’ est revendiquée pour l’exportation dans plusieurs pays.

En somme, voila tous les détails auxquels vous devez être attentif, pour reconnaitre un vin AOC.